Printemps 2009, départ pour un périple mosaïque avec mes copines, destination Venise bien sûr. Le voyage en car fut relativement long, mais les splendeurs que nous avons découvertes tout au long du séjour en valaient le détour.

Nous avons résidé dans un hôtel trois étoiles, il faut dire que nous n'avons pas pu apprécié celui-ci à sa juste valeur car nous partions à 7h le matin, et, le soir nous étions tellement crevées que nous plongions dans notre lit le plus tôt possible. Bref, vous avez compris que le séjour a été intensif.

Nous sommes donc allées en premier à Venise visiter la basilique Saint Marc qui nous a offert sans conteste les plus belles mosaïques, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur.

DSC01911

Un peu d'histoire, ces mosaïques sont d'inspiration byzantine à l'origine, leur entretien était trés délicat,et, la plupart de ces mosaïques d'origine se sont dégradées assez rapidement. Plutôt que de les restaurer, les Vénitiens les ont simplement remplacées par de nouvelles mosaïques représentant des scènes correspondant plus aux goûts artistiques et aux thèmes religieux du moment.   

Lorsque vous êtes à l'intérieur, de l'or, du rouge, du sombre, de grandes figures de saints, des scénes religieuses se developpent sur les murs. Le soleil qui tamise sous les voûtes un rayon furtif, fait scintiller d'une étrange manière les fonds d'or et les draperies de couleur. Il semble que des voûtes, tombe une pluie d'or, c'est la lumière réfléchie par les mosaïques des coupoles qui descend et vous enveloppe.

DSC01914

On se demande de quelle matière sont composées ces mosaïques étincelantes, d'où l'or ruisselle, tout simplement de petits cubes en verre dorés, vermillonnés, teintés d'opale, d'azur ou de safran.

En un mot, un ensemble d'un effet saisissant.

Cet ensemble de couleur et d'or, féerique, vous saisit, vous transporte, vous enivre, et enfin vous ravit.

DSC01917DSC01916

 

Nous sommes restées sans voix devant ces merveilles, vous vous imaginez des murs entiers, de 15, 20 mètres de haut recouverts de petits morceaux de tesselles, qui en moyenne font 2cm sur 2cm. Quand je pense que pour le tableau de Maïssa, qui mesure 52 cm sur 72 cm, j'ai mis huit mois pour le terminer!!!!!Je suppose qu'à cette époque la main d'oeuvre était moins onéreuse qu'aujourd'hui...

Voila pour la basilique, mais à Venise nous étions, en bonne mosaïstes que nous sommes, intéressées par l'achat de matériau. Il était prévu que nous visitions l'usine Orsoni qui produit des "smaltis" et notamment des smaltis d'or.

Les smaltis sont des petits blocs allongés aux surfaces irrégulières.

smalt_de_Venise

Ils sont fabriqués avec du verre. La fabrication reste artisanale, car le verre est taillé à la main, mis dans des cuves spéciales, et fondu dans des fours vénitiens traditionnels, aucune machine, tout est fait entièrement à la main.

DSC01899

Voici les cuves dans lesquelles est placé le verre. Ces cuves sont mises dans les fours(il était inderdit de prendre les fours en photo), une fois le verre en fusion, un technicien sort une boule de verre à l'aide d'une canne, cette boule de verre est ensuite aplatie dans une machine, semblable à celle pour faire des pâtes fraîches, puis mise au séchage.

Les plaques ainsi constituées sont entreposées sur des étagères, par couleur bien entendu.

DSC01900

Là, ce n'est qu'une toute petite partie de l'entrepôt, mais c'était immense, imaginez vingt quatre mosaïstes dans cette caverne d'alibaba, nos yeux partaient dans tous les sens.....

Aprés avoir visité l'entrepôt, nous avons vus comment étaient coupées ces plaques de verre.Comme pour la fabrication, la taille en cube se fait à la main avec des machines spéciales.

  DSC01902DSC01903

L'usine Orsoni ne commercialise pas que des smaltis, ils font aussi les tesselles d'or 24 carats, les mêmes qui ornent l'ensemble des basiliques, et qui sont utilisées dans le monde entier.

à gauche, taille des smaltis, à droite préparation des smaltis d'or.

Aprés l'usine Orsoni, nous ne pouvions pas partir de Venise sans avoir visité l'île de Murano, passage obligé. Comme tout le monde le sait, cette île qui est située au nord de Venise, est le domaine des verriers.

Savez vous pourquoi?

En fait, l'art du verre se pratiquait à l'origine à Venise, mais compte tenu des nombreux incendies provoqués par les fours allumés de façon quasi permanente, la République décida de transporter fourneaux et artisans sur l'île de Murano.